Un événement, si petit soit-il

Les trois écologies


« Une condition primordiale pour aboutir à la promotion d’une nouvelle conscience planétaire résidera donc dans notre capacité collective à faire réémerger des systèmes de valeurs échappant au laminage moral, psychologique et social auquel procède la valorisation capitaliste uniquement axée sur le profit économique.


Mots clés :


2016

Situation complexe


« Si l’on doit laisser m’importe quoi arriver, ce qui est la base de la manière dont les happening se sont développés, ce doit être parce que l’on a ni idée, ni sentiment à exprimer, mais qu’on est disposé à renoncer à tout ça et à passer à une situation dans laquelle tout peu arriver, parce qu’on ne cherche pas à exprimer idées et sentiments mais à enrichir sa conscience et sa curiosité… il faudra donc créer une situation extrêmement complexe de façon que quelque chose puisse arriver. » — Richard KOSTELANETZ, Conversation avec John Cage, Édition des Syrtes, 2000.


Mots clés :   /  


2016

Système ouvert
[recherche en cours]


« Un système ouvert est un système qui interagit en permanence avec son environnement. L’interaction peut se faire via des informations, de l’énergie ou des matières transférées vers ou depuis les frontières du système, en fonction de la discipline qui définit le concept. La notion de système ouvert s’oppose à celle de système isolé qui n’échange ni énergie, ni matière, ni information avec son environnement.


Mots clés :   /    /    /  


2016

Un de Baumugnes


«  C’est tout en tas, fourré dans ma peau : les choses solides, de la couleur et du goût des herbes, du chant des arbres, du grincement des maisons de bois dans le vent glacé, et des choses, comme qui dirait des choses d’air, ça qui fait que le cœur tremble de joie, ou s’alentit, adoloré, de ce que le bruit, le parfum ou la couleur porte en plus de sa chose propre.  »


Mots clés :   /    /  


2015

LOI SUR L’AIR


« Extraits de la loi sur l’air du 30 décembre 1996 Art. 1er. —  L’Etat et ses établissements publics, les collectivités territoriales et leurs établissements publics ainsi que les personnes privées concourent, chacun dans le domaine de sa compétence et dans les limites de sa responsabilité, à une politique dont l’objectif est la mise en oeuvre du droit reconnu à chacun à respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.


Mots clés :   /    /  


2015

L’Oubli de l’air


« L’air n’est-il pas le tout de notre habiter en tant que mortels ? Y a-t-il un demeurer plus vaste, plus spacieux, et même plus généralement paisible que celui de l’air ? L’homme peut-il vivre ailleurs que dans l’air ? Ni dans la terre ni dans le feu ni dans l’eau, il n’y a un habiter possible pour lui. Aucun autre élément ne peut lui tenir lieu de lieu. Aucun autre élément ne porte avec lui, ou ne se laisse traverser par, lumière et ombre, voix ou silence.


Mots clés :   /    /  


2014

Les météores


« Mais mon coeur se gonfle d’espoir quand je constate que je suis en contact immédiat, en prise directe avec le ciel et les intempéries. J’entrevois la naissance d’un corps barométrique, pluviométrique, anémométrique, hygrométrique. Un corps poreux où la rose des vents viendra respirer. »


Mots clés :   /    /  


2014

Philosophie de Nishida Kitaro


« Il entendait établir comment, dans le mouvement rectiligne, il y a la possibilité d’un arrêt, d’une discontinuité, et d’un retour dans le mouvement, ce qui entraîne son imperfection. Au contraire, le mouvement circulaire est « continu » et ne s’interrompt « pendant aucun temps » : d’où la conséquence surprenante au premier abord : c’est dans la circularité que réside la nouveauté, et dans la linéarité la répétition. »


Mots clés :


2014

LE PLI – ateliers


C’est un atelier d’improvisation où nous proposons une pratique entre amateurs et professionnels, entre intervenants et participants pour croiser, combiner, brasser, les matières gestuelles, les identités, les savoirs-faire, les propositions de chacun.


Mots clés :   /  


2013

Petite chronologie indicielle


Il y a six ans, j’ai modifié mon rapport à la création en m’intéressant à certaines composantes de la perception de l’image en mouvement : cadre, lumière, bords et contours, perspective et profondeur, corps et environnement.


Mots clés :


2012

En marge de la production
d’objets scéniques


Ce qui m’intéresse actuellement, c’est de partager des processus qui, en marge de la production d’objets scéniques, nous engage dans nos modes d’être et d’agir… des gestes portés par des intentions qui débordent parfois largement le champ du chorégraphique ou du culturel.


Mots clés :


2012

Quel bonheur tu m’en diras des nouvelles

QB F. Stoll

Décentrement

Enfance


« Je regardais les espaliers en fleurs le long du petit mur de briques roses, les arbres fleuris, la pelouse d’un vert étincelant jonchée de pâquerettes, de pétales blancs et roses, le ciel, bien sûr, était bleu, et l’air semblait vibrer légèrement… et à ce moment-là, c’est venu… quelques chose d’unique… qui ne reviendra plus jamais de cette façon, une sensation d’une telle violence qu’encore maintenant, après tant de temps écoulé, quand  , amoindrie, en partie effacé elle me revient, j’éprouve… mais quoi  ? quel mot peut s’en saisir  ?


Mots clés :   /  


2009

D’un jour à l’autre


Création : 2008 — Pour D’un jour à l’autre j’affirme mon désir de travailler à partir du vide. C’est donc à un espace blanc, sans référence, que je souhaite me confronter. C’est l’espace de l’ouverture, des lectures ou des sens multiples, de l’imagination pure.


Mots clés :   /    /  


2008
DJALA 2 - Frédéric Stoll3

L’acacia


« Ce n’est qu’au bout d’un moment, qu’il entend le coucou. C’est-à-dire que l’effroyable tapage de sa respiration s’apaisant, (à présent il marche : d’un pas soutenu mais sans hâte, de sorte que progressivement son cœur et ses poumons retrouvent leur fonctionnement normal), à l’abri maintenant, la conscience du monde extérieur lui revient peu à peu autrement qu’à travers l’élémentaire alternative du couvert et du découvert ; il peut alors percevoir les menus bruits qui composent le silence de la haute futaie immobile 


Mots clés :   /  


2007

Perception de l’image en mouvement